nourriture poisson bassin
Comment dois-je nourrir les poissons de mon étang ?
janvier 9, 2023

4 conseils pour bien tondre le gazon

louer un mouton pour tondre la pelouse

louer un mouton pour tondre la pelouse

La tonte est sans aucun doute la plus fréquente de toutes les tâches d’entretien du gazon. Si vous maîtrisez cette technique, vous avez tout à gagner, car elle est indispensable pour maintenir votre pelouse en bon état. Voici 5 conseils pour tondre correctement votre pelouse.

Hauteur de la pelouse

Ce n’est pas une bonne idée de tondre la pelouse trop basse. Cela réduit la surface foliaire et donc la capacité de photosynthèse. Une telle situation entraînera à coup sûr une pelouse faible. Les gazons maintenus bas ont des racines moins nombreuses et moins profondes que les gazons normaux et sont donc moins résistants à la sécheresse. Ils sont également plus vulnérables aux parasites et aux maladies. Les mauvaises herbes ne manqueront pas non plus leur chance.

La règle générale est de ne pas tondre en dessous de 5 cm. Il est encore mieux de les placer plus haut dans les zones ombragées et pendant les périodes considérées comme stressantes : en cas de forte chaleur ou pendant les mois d’hiver. En revanche, si vous souhaitez réaliser la tonte sans faire d’erreur, mieux vaut louer un mouton pour tondre la pelouse. C’est un moyen efficace, pratique et écologique.

Fréquence de la tonte

Vous ne devriez jamais tondre plus d’un tiers de la hauteur de votre pelouse à la fois. Si vous avez été très occupé et que vous avez négligé de tondre, il n’est pas bon de couper maintenant directement la pelouse à la taille qui vous. Ce serait une dure punition pour l’herbe puisqu’elle serait trop stressée et, pour couronner le tout, vous laisseriez toutes les feuilles jaunes ouvertes. Pour éviter cela, n’enlevez pas plus d’un tiers de la hauteur totale et répétez l’opération quelques jours plus tard.

Pour cette raison, il est préférable de respecter les temps de tonte que l’herbe fixe elle-même en fonction de sa vitesse de croissance. La croissance plus ou moins rapide est directement influencée par les espèces qui la composent, la quantité d’eau disponible, les nutriments présents dans le sol, mais surtout par la saison.

Évitez de tondre l’herbe mouillée

Avant de tondre, assurez-vous que le gazon n’est pas mouillé. Si elle reste humide, ne serait-ce qu’à cause de la rosée matinale, les tiges se courbent et il est difficile de les couper de manière régulière. Peu après la tonte, les irrégularités réapparaissent. Cela n’affecterait pas seulement le résultat, mais rendrait également la tonte très difficile. Tant les lames que le carter et le bac de ramassage seraient aux prises avec une masse de mauvaises herbes qui leur collerait à la peau.

Une tondeuse bien entretenue

Le choix de la tondeuse a beaucoup à voir avec la taille de votre pelouse. Si vous n’avez pas une grande surface, les tondeuses autoportées ne sont pas nécessaires. Des modèles plus petits feront l’affaire. Cela vous permettra non seulement d’économiser de l’argent, mais aussi de minimiser les risques de dommages à votre pelouse. Et comme on l’a cité ci-dessous, la location d’un mouton fera aussi très bien l’affaire.